Les essences de bois

Le choix du bois que l’on maniera est important. Pour maîtriser l’art de travailler le bois et de le mettre en valeur, il importe de connaître les essences de bois utilisées pour la sculpture. La nature et la destination de l’objet à sculpter interviennent grandement dans le choix de l’essence.

Quel bois ?

Les ustensiles de cuisine, par exemple, feront privilégier un bois dur, solide et peu sensible à l’humidité. En règle générale, les bois tendres de type résineux sont à exclure pour des travaux raffinés. Pour autant, comme le pin, le tilleul, bien qu’appartenant à la famille des bois tendres, peut séduire par sa légèreté et sa résistance.

Le bois de noyer de faible densité et relativement mou, séduit souvent par son veinage et sa couleur, le contraste entre son aubier gris clair et son cœur brun foncé est recherché par les sculpteurs comme JLP Art du Bois

Enfin, sur la première marche de nos essences adaptées à la sculpture, c’est vraisemblablement le buis que l’on retrouvera. Il devra avoir séché longuement à l’ombre et à l’abri du vent pour ne pas se fendre. Le buis est en effet un bois avec un taux d’humidité qui varie avec les conditions atmosphériques. Le buis très dur et résistant est agréable à sculpter, c’est généralement le bois que nous utilisons pour les petits objets.